La réforme du contrôle technique

La solution pour votre moteur

 

La réforme du contrôle technique : le nouveau contrôle anti-pollution

 

Comme vous le savez peut-être déjà, tous les véhicules particuliers (VP) dont le poids total est inférieur ou égal à 3,5 tonnes sont soumis au passage d’un contrôle technique périodique auprès d’un organisme agréé par l’État. Tous les véhicules sont soumis aux mêmes vérifications : plus de 100 points de vérifications regroupés dans 11 fonctions principales. Mais la périodicité de ce contrôle et son contenu peuvent varier selon le type de véhicule (véhicule de collection, véhicule roulant au gaz de pétrole liquéfié (GPL), …). Certains véhicules ont des contrôles supplémentaires. En effet, les véhicules qui roulent au GPL doivent subir un contrôle plus approfondi en ce qui concerne le réservoir, les accessoires de fixation et l’étanchéité du système.

 

Actuellement, le contrôle anti-pollution analyse uniquement l’opacité des gaz d’échappement. Mais à partir de janvier 2019, ce sera une analyse complète des gaz d’échappement appelée « Analyse 5 gaz » qui sera effectuée.

5 gaz seront analysés dans le cadre du nouveau contrôle technique :

  • Monoxyde de carbone (CO)
  • Dioxyde de carbone (CO2)
  • Hydrocarbures imbrûlés (HC)
  • Particules fines (déjà contrôlées actuellement lors du contrôle anti-pollution)
  • Oxydes d’azote (NOx) dont on a tant entendu parler lors de l’affaire VolksWagen.

Cette analyse vise à garantir le bon fonctionnement du catalyseur et du filtre à particules des moteurs diesel. Lorsque le catalyseur et le filtre à particules présentent une défaillance, ils laissent échapper des hydrocarbures imbrûlés.

Ainsi, cette réforme du contrôle technique s’attaquera principalement aux véhicules anciens. Près de 20% des anciens diesel pourraient voir leur contrôle anti-pollution refusé.

Décalaminer le moteur de votre véhicule est une solution à bas prix afin de garantir que le passage du nouveau contrôle technique n’aboutisse pas à l’immobilisation de votre véhicule. Le décalaminage hydrogène, en régénérant votre moteur, le rend moins polluant.

 

controle anti-pollution